Aller au contenu principal

Les premières décennies du sanatorium Bircher de Zurich à la lumière des dossiers de patients

Cet article s’intéresse au sanatorium zurichois « Lebendige Kraft » durant les années de pratique du médecin chef Maximilian Oskar Bircher-Benner, soit entre 1904 et 1930. Ce sanatorium qui a attiré des suisses mais aussi une large population étrangère base sa cure sur les forces énergétiques de l’alimentation et des thérapies physiques. L’auteure propose une analyse « from below » en s’intéressant aux dossiers médicaux des patient-e-s qui ont séjournés à l’établissement durant la période de pratique du docteur Bircher-Brenner. Il permet de mettre en évidence quelques aspects de la cure et de la vie au sanatorium et d’ouvrir des pistes de réflexions pour de nombreuses recherches possibles.

L’article début par une analyse quantitative qui permet de mettre à jour la provenance géographique des patient-e-s ainsi que leur situation socioprofessionnelle. Il continue par une analyse qualitative des sources afin de mettre en évidence les échanges entre le médecin et le patient. L’article permet de rendre compte de quelques aspects de la cure effectuée par la diététique et la thérapie physique, ainsi que de la vie au sanatorium durant ses premières décennies d’existence. Il démontre le caractère attractif du lieu et de la cure pour des personnes qui se détournent des soins traditionnels, dans une période où la médecine « technicienne » est pourtant en plein essor.

Résumé : Sarah Kiani

Auteur-e-s
Kaba Mariama
Références

Kaba, M. (2010). Les premières décennies du sanatorium Bircher de Zurich à la lumière des dossiers de patients. In E. Wolf (Ed.), Lebendige Kraft, Max Bircher-Benner und sein Sanatorium im historischen Kontext (pp. 78-95). Baden : hier + jetzt.

Retour en haut