Aller au contenu principal

L'institution familiale en transformation : l'exemple des "parents non statutaires" : belle-mère, beau-père, compagnon, compagne

Dans cette conférence prononcée à l’occasion de journée de formation « Comprendre et accueillir les réalités multiples des familles » organisée par la plateforme PEP CREDE, Marianne Modak évoque les mutations actuelles de la famille, du point de vue de la sociologie de la famille. Elle illustre ses propos par les résultats d’une recherche qu’elle a menée avec Pascal Gaberel, Claire Ansermet et Yazid Ben Hounet, entre 2012 et 2013, sur la reconnaissance juridique et sociale des parents non statutaires, c’est-à-dire n’ayant pas de lien de filiation avec l’enfant, tout en étant dans un rôle de parent vis-à-vis de lui. Deux situations familiales typiques, rencontrées dans cette étude, sont présentées: une famille recomposée et une homofamille. Malgré les différences entre ces deux situations, l’auteure montre les difficultés communes rencontrées par ces deux types de familles, notamment de par la norme de la biparentalité.

Résumé : Noémie Pulzer

Auteur-e-s
Modak Marianne
Références

Modak, M. (2014). L'institution familiale en transformation : l'exemple des “parents non statutaires” : belle-mère, beau-père, compagnon, compagne. Bulletin PEP : Partenaire Enfance & Pédagogie, 37, 4-13.

Retour en haut