Aller au contenu principal

L'intervention féministe : un continuum entre pratiques et connaissances. Edito

Présenter l’intervention féministe, montrer comment, et dans quels contextes, elle se décline aujourd’hui, voici les défis que se proposent de relever les articles de ce numéro. Nous définissons l’intervention féministe comme une pratique située qui vise à lier action sociale et militante, formation et recherche, de même qu’elle ambitionne l’extension des capacités d’analyse, de réflexion et d’action pour l’ensemble des personnes engagées dans cette démarche. Au service de ces intentions émancipatrices, l’intervention féministe se présente comme un travail de lutte contre les hiérarchisations et les oppressions qui se déploient au quotidien dans les pratiques ordinaires. Elle apparaît alors comme une praxis qui, dans la mesure du possible, tente de faire coexister un projet à la fois socio-éducatif, formatif et scientifique. Cet éditorial détaille la vertu épistémique et politique de penser ensemble pratiques et connaissances ; il souligne également combien le travail social est un terrain d’expérimentation fécond pour examiner et construire ces articulations.

Auteur-e-s
Bayer Véronique
Rollin Zoé
Martin Hélène
Modak Marianne
Références

Bayer, V., Rollin, Z, Martin, H. & Modak, M. (Coord.) (2018). L'intervention féministe : un continuum entre pratiques et connaissances. Edito. Nouvelles questions féministes, 37(2), 6-12.

Liens
Retour en haut