Aller au contenu principal

L'intervention institutionnelle : émergence d'une nouvelle pratique comme alternative à la supervision

On assiste dès les années 80 en Suisse romande à des mutations du système institutionnel allant dans le sens de difficultés croissantes au travail liées aux logiques de rentabilité économique et de productivité. Cet état de fait conduit à une transformation des pratiques du travail social en substituant la supervision professionnelle, vue comme le soutien à un groupe de travail sans nécessairement y instaurer un changement, par l'intervention institutionnelle visant un changement des pratiques et des structures.

Le travail présenté ici, initié par une formation organisée par le Centre d'études et de formation continue de Genève (cefoc) sous la direction de Paola Ferretti et Christiane Grau de la haute école de travail social, constitue une réflexion ainsi qu'un outil méthodologique indispensable pour comprendre les pratiques issues de l'intervention institutionnelle. Cette étude postule qu'une prise de conscience visant à produire de nouvelles conceptualisations est nécessaire afin de créer un modèle apte au changement, tout en proposant une méthodologie complète dans la lignée des méthodes psychosociologiques d'intervention.

Elle a enfin pour but de créer une nouvelle dynamique de réflexion et ainsi initier une évolution vers de meilleures conditions de travail en aidant intervenant-e-s institutionnel-le-s et travailleur-se-s sociaux-ales.

Résumé : Sarah Kiani.

Auteur-e-s
Christen Pierre-André
Ferretti Paola
Grau Christiane
Références

Christen, P.-A., Ferretti, P., & Grau, C. (2005). L'intervention institutionnelle : émergence d'une nouvelle pratique comme alternative à la supervision. Genève: éditions ies.

Retour en haut