Aller au contenu principal

Non-recours et travail social

En Suisse, une personne sur quatre ayant droit à l’aide sociale n’y recourt pas. En France, le non-recours aux prestations représente des sommes 90 fois plus élevées que les abus. Pourtant, dans les débats sur les budgets publics, ce phénomène reste invisible.

Auteur-e-s
Leresche Frédérique
Tabin Jean-Pierre
Références

Leresche, F. & Tabin, J.-P. (2016). Non-recours et travail social. Actualité sociale, 65, 18-19.

Recherche(s) liée(s)
Retour en haut