Aller au contenu principal

Prévention ou promotion de la santé : une question de définition

Brigitte Burnier en guise de préambule à ce numéro 94 du journal « petite enfance » propose de définir plus clairement deux notions aux frontières floues : la prévention et la promotion de la santé.

La santé, vue comme un sentiment complet de bien-être tant physique que moral, est considérée par les professionnel-le-s oeuvrant dans le domaine aussi bien que par l'OMS comme une condition primordiale à l'épanouissement de l'être humain. L'intérêt de ce préambule est de mettre en évidence le fait que la promotion et la prévention ont des buts similaires mais ne relèvent pas de la même démarche.

La prévention cible généralement un type de personnes considérées comme un groupe à risque, les toxicomanes par exemple. Elle cherche à protéger la santé en évitant la venue de la maladie. L'OMS distingue trois niveaux de prévention, les préventions primaires, secondaires et tertiaires classées selon le moment où a lieu l'action préventive dans l'évolution de la maladie.

Contrairement à cette approche de la santé par la maladie, la promotion de la santé englobe toutes les mesures utiles pour garder cet état de bien-être général tel que défini plus haut. La promotion vise à renforcer les réseaux sociaux en intégrant une approche tant sur les politiques publiques que l'environnement et la communauté en agissant directement sur les lieux de vie.

Résumé : Sarah Kiani

Auteur-e-s
Burnier Brigitte
Références

Burnier, B. (2005). Prévention ou promotion de la santé : une question de définition. Revue [petite] enfance, 94, 4-11.

Retour en haut