Aller au contenu principal

Proches et professionnels dans l'intervention de crise : qui aide qui ?

Qui aide qui dans l’intervention de crise ? Cette question mérite d’être posée car les positions d’aidant-e-s ou d’aidé-e-s ne sont pas toujours aussi claires qu’elles apparaissent.

Dans le cadre de cette présentation faite lors du 23e congrès du Graap (Groupe Romand d’Accueil et d’Action Psychiatrique), Marc-Antoine Berthod part du principe que les positions des aidant-e-s et des aidé-e-s ne sont jamais fixées. L’auteur interroge ces changements de positions.

Pour apporter quelques éclairages sur ces questions, Marc-Antoine Berthod associe tout d’abord la notion de crise à celle d’incertitude. Il poursuit ensuite en décrivant trois figures de l’aidant-e (« guérisseur », « professionnel », ou « proche aidant »). Ces figures permettent de commenter l’injonction à se montrer fort dans l’incertitude et de décrire dans quelle mesure cette injonction influence l’intervention de crise.

L’auteur conclut en signalant l’importance de bien reconnaître l’injonction à se montrer fort qui oriente l’action de chacun (professionnel-le-s, proches, patient-e-s) en situation de crise.

Résumé : Anne-Line Schminke

Auteur-e-s
Berthod Marc-Antoine
Références

Berthod, M.-A. (2012). Proches et professionnels dans l'intervention de crise: qui aide qui ? In La crise, ses dangers, ses opportunités. Actes du Congrès du Graap 2012 (pp. 45-52). Lausanne : Graap.

Retour en haut