Aller au contenu principal

Promoting capability for work : the role of local actors

Les auteurs de cet article proposent une analyse de la notion de capability for work (capabilité de travail) d'Amartya Sen qui suppose, pour le paraphraser « la liberté réelle de choisir le travail que l'on a des raisons de valoriser », c'est-à-dire tant une liberté vis-à-vis du marché de l'emploi que la mise à disposition des moyens individuels pour y parvenir. Cette notion permet d'analyser les politiques sociales et l'exclusion produite par le marché du travail.

Cet article démontre qu'une part importante des personnes pauvres n'est pas aidée par les politiques publiques et que les statistiques ne prennent pas en compte les difficultés des demandeurs d'emploi. Le but de l'action publique, dans le cadre de la capabilité, est d'assurer que tout le monde a les outils de trouver un travail correspondant à son désir. Ainsi, il faut non seulement tenir compte de l'environnement dans lequel évolue la personne, mais aussi de situations et de caractéristiques individuelles en lien avec son parcours.

La question du chômage en Europe se concentre autour de l'injonction de renforcer l'employabilité, c'est-à-dire de rendre le/la demandeur-se d'emploi conforme à ce que le marché du travail lui demande, dans un contexte d'individualisation de plus en plus fort. Les acteurs/trices de terrain ont un rôle central dans cette vision, ayant la possibilité d'avoir une influence sur les directives imposées au niveau fédéral. La perspective d'Amartya Sen est certainement celle qui va le plus loin en matière de droits substantiels

Résumé : Sarah Kiani.

Auteur-e-s
Bonvin Jean-Michel
Farvaque Nicolas
Références

Bonvin, J.-M., & Favarque, N. (2006). Promoting capability for work : the role of local actors. In S. Demeulin, N. Sagovsky & M. Nebel (Eds.), Transforming unjust structures : The Capability Approach (pp. 121-134). Dordrecht: Springer.

Retour en haut