Aller au contenu principal

Quelle place pour une perspective genre dans la "disability history" ? Histoire du corps des femmes et des hommes à travers le handicap

Cet article du numéro spécial de Traverse sur le handicap démontre l'importance d'une disability history dans une perspective genre, permettant d'éclairer l'histoire du corps sous un angle inédit. Les gender studies tout comme les disablity studies se sont progressivement constitués en champs académiques autonomes et se sont croisés dès les années 1990 permettant de rendre compte de l'oppression spécifique vécue par les femmes handicapées. L'analyse historique des facteurs et des causes de cette oppression est pourtant lacunaire. Cet article met en évidence l'importance de combler ces lacunes et offre des pistes de réflexions afin d'amorcer une étude du handicap dans une perspective genre.

À travers les représentations des discours des « experts » dès Aristote sur le corps et la difformité, il est possible de rendre compte d'une représentation différenciée des corps masculins et féminins, ces derniers étant représentés comme plus souvent sujet à la monstruosité. L'article explore également les représentations du corps handicapé dans l'art et la littérature, présentant le corps féminin comme un canon de beauté ou, dans le cas où il est infirme, dénié de son statut de mère ou de maîtresse. Enfin, l'auteure se penche sur la première guerre mondiale et sur les analyses dans une perspective genre qui lui ont été consacrées, constatant que celles-ci se basent principalement sur le masculin.

Cette contribution de Mariama Kaba permet de rendre compte de l'importance d'interroger le présent à la lumière du passé.

 

Résumé : Sarah Kiani.

Auteur-e-s
Kaba Mariama
Références

Kaba, M. (2006). Quelle place pour une perspective genre dans la “disability history” ? Histoire du corps des femmes et des hommes à travers le handicap. Traverse : Revue d'histoire, 13(3), 47-60.

Liens
Retour en haut