Aller au contenu principal

Socialisation et situation de handicap

Il est primordial que le petit enfant en situation de handicap puisse être intégré aux structures de la petite enfance « ordinaires ». En effet, la participation de l'enfant handicapé à la collectivité remplit une triple fonction. Premièrement, cette participation contribue à son développement social, cognitif et comportemental : la proximité avec les pairs favorise en effet les échanges et les stimulations, ces dernières étant rares et pauvres entre les enfants en situations de handicap. Deuxièmement, elle garantit son statut d'enfant au sein d'une collectivité qui n'est pas « spéciale ». Enfin, elle permet aux pairs de faire l'apprentissage de la ressemblance et de la différence. L'enfant en situation de handicap a ainsi des modèles qu'il tend à imiter, la fonction de l'imitation étant centrale pour le petit enfant.

L'importance de l'inclusion des enfants handicapés dans les structures d'accueil de la petite enfance, dans une volonté de socialisation, est due à deux raisons principales : l'accroissement des connaissances relatives à l'importance des interactions sociales pour l'enfant et une meilleure compréhension des difficultés liées aux retards et aux troubles du développement. Cette meilleure compréhension des situations de handicap met en avant que les difficultés vécues par les handicapés sont le résultat de l'interaction entre leurs caractéristiques personnelles et ce que l'environnement leur propose. Les lieux d'accueil de la petite enfance offrent de multiples occasions d'interactions et la participation à une culture en général.

Résumé : Sarah Kiani

Auteur-e-s
Panchaud Mingrone Isaline
Références

Panchaud Mingrone, I. (2006). Socialisation et situation de handicap. Revue [petite] enfance, 98, 26-27.

Retour en haut