Aller au contenu principal

Sortir et participer : est-ce envisageable pour les personnes âgées vivant à domicile avec des troubles cognitifs ?

Une étude scientifique (OUTDEM-2) financée par l’Association Suisse Alzheimer et par l’Association Suisse des Ergothérapeutes (ASE) a commencé en septembre 2015 et se déroulera jusqu’en août 2017. Les buts sont :

-  d’identifier, de décrire et de comparer la participation sociale à l’extérieur de chez elles des personnes avec une démence et sans démence, ainsi que les facteurs qui y sont associés

- de mieux comprendre la participation sociale et les restrictions de participation, y compris comment la familiarité et la perception des risques influencent ce phénomène.Une méthodologie mixte permettra une récolte de données quantitatives et qualitatives à l’aide d’entretiens auprès de 35 personnes par groupe.

Cet article présente les connaissances actuelles sur ce sujet et discute les défis rencontrés par cette population, ainsi que les enjeux méthodologiques de l’étude.

 

Eine wissenschaftliche Studie (OUTDEM-2), finanziert von der Schweizer Alzheimervereiningung und dem Ergotherapeutlnnen-Verband Schweiz (EVS), is im September 2015 angelaufen und dauert noch bis August 2017. Die Ziele sind :

- die ausserhèausliche soziale Teilhabe von Personen mit und ohne Demenz sowie die damit verbundenen Faktoren zu identifizieren, zu beschreiben und zu vergleichen

- die soziale Teilhabe und die bestehenden Hindernisse zu vertehen, auch in Bezug darauf, wie das vorhandene Wissen und die Wahrnehmung von Risiken dieses Phänomen beeinflussen.

Mittels einer gemischten Methodik werden anhand von 35 Intervies pro Gruppe quantitative und qualitative Daten erhoben. Dieser Artikel stellt den aktuallen Wissenstand zu diesem Thema vor und diskutiert die von dieser Zielgruppe angetroffenen Herausforderungen sowie die methodologischen Herausforderung dieser Studie.

Auteur-e-s
Margot Cattin Isabel
Kühne Nicolas
Nygard Louise
Références

Margot-Cattin, I., Kühne, N. & Nygard, L. (2016). Sortir et participer : est-ce envisageable pour les personnes âgées vivant à domicile avec des troubles cognitifs ? Ergothérapie : journal de l'ASE, 6, 6-9.

Margot-Cattin, I., Kühne, N., & Nygard, L. (2016). Aus dem Haus gehen und am sozialen Leben teilnehmen. Ergothérapie : journal de l'ASE, 6, 10-13.

 

 

 

Recherche(s) liée(s)
Retour en haut