Aller au contenu principal

Temps d'assistance

Pourquoi les lois d’assistance publique ont-elles émergé et sur quelles conceptions de la solidarité reposent-elles ? Ce livre, en retraçant l’évolution du consensus politique sur l’assistance du XIXème siècle à nos jours, a pour but de répondre, entre autres, à ces questions.

En Suisse, différents modèles d’Etat social coexistent, chaque canton établissant quelles sont les personnes à aider, de quelle manière et qui doit le faire. L’analyse de ces discours créateurs de réalité, d’inclusion et d’exclusion, permet de mieux saisir comment et pourquoi les consensus se transforment d’une période à l’autre. L’ouvrage se divise en deux parties : la première, historique, s’intéresse aux discours et décisions du législateur en particulier dans les cantons de Vaud et de Neuchâtel et la seconde analyse la période actuelle, en s’appuyant sur des entretiens d’actrices et d’acteurs de l’assistance.

Cette étude démontre que le soutien financier octroyé par l’Etat social est lié à un processus de légitimation des demandes suivant des critères établis qui varient en fonction des normes dominantes. Cela implique que les bénéficiaires doivent se soumettre à des contrôles définis par des lois qui expriment deux conceptions de la citoyenneté : celle de correspondre à des critères formels qui s’élargissent au fil du temps et celle de montrer des signes de conformisme à des standards, créateurs de catégories de classement du monde social.

Résumé : Sarah Kiani

Auteur-e-s
Frauenfelder Arnaud
Keller Véréna
Tabin Jean-Pierre
Togni Carola
Références

Tabin, J.-P., Frauenfelder, A., Togni, C. & Keller, V. (2010). Temps d'assistance. Lausanne : Editions Antipodes.

Recherche(s) liée(s)
Retour en haut