Aller au contenu principal

Vivre avec la maladie d'Alzheimer en institution : quels effets des contextes sur les pratiques

Faisant des analyses dispositionnalistes et contextualistes de Bernard Lahire une grille d’analyse pour penser le travail des professionnels dans les établissements psychogériatriques, cet article interroge, sur la base de l’observation filmée de trois situations, la variabilité des pratiques des résidents selon différents contextes (en établissement, à l’extérieur à l’occasion d’événements publics, ou à l’occasion d’activités signifiantes pour les résidents). Il montre que les pratiques de ces résidents – et le plus souvent la diminution de la diversité de ces pratiques – dépendent sans doute moins de leur seul état de santé (quand bien même ils souffrent de troubles cognitifs très importants) que des propriétés sociales des contextes d’action qui leur sont proposés.

Auteur-s
Lambelet Alexandre
Antoniadis André
Références

Lambelet, A. & Antoniadis, A. (2017). Vivre avec la maladie d'Alzheimer en institution : quels effets des contextes sur les partiques. Ethnographiques.org, 34 [en ligne].

Liens
Retour en haut