L'EESP

L’EESP compte environ 180 collaboratrices et collaborateurs et bénéficie du concours de nombreux vacataires – professionnel-le-s et chargé-e-s de cours universitaires - provenant largement de la partie romande de la Suisse mais également de la partie alémanique et tessinoise, de même que de l’étranger.

Ce personnel qualifié lui permet de développer une formation dans deux filières HES, destinée à un public d’environ 750 étudiant-e-s :

Il convient de mentionner les étudiant-e-s et participent aux très nombreuses formations continues proposées. L'Unité de Formation continue complète fort opportunément l'offre de formation par des formations courtes et des formations postgrades (CAS, DAS, MAS).

Le Laboratoire de Recherche Santé-Social (LaReSS) réunit l’ensemble des professeur-e-s et collaborateurs-trices de recherche de l’EESP. Depuis sa création en 1989, il a mené plus de 50 recherches FNS ; de plus, il conduit de très nombreuses recherches pour des organismes publics et privés, et assure des prestations de services en fonction des besoins des organises et institutions. Les résultats de ces études ont fait l'objet de nombreuses publications et ouvrages auprès d'éditeurs suisses et étrangers. Les Editions EESP mettent entre autres à la disposition du public, des professionnel-le-s et des décideur-euse-s, les résultats de recherche et les outils méthodologiques indispensables au champ socio-sanitaire.

L’EESP entretient également plusieurs collaborations au plan national et international. Ainsi, en premier lieu, l’EESP participe activement au Master of Arts en Travail social, organisé au plan romand avec les trois autres hautes écoles de Travail social de Genève, Fribourg et Valais, ainsi qu’avec la SUPSI, la Haute école de la Suisse italienne.

Au plan international, des collaborations fructueuses avec des pays des l’Union européenne, d’Amérique du Nord, d’Afrique et d’Asie, tant pour des projets de recherche que des échanges d’étudiant-e-s, ont permis la concrétisation prometteuse d'universités d'été (Summer Universities).