Aller au contenu principal

La qualité

Dans la vie institutionnelle de l’EESP, la qualité de la formation a toujours été au coeur de nos préoccupations. En cela, elle a très largement anticipé les démarches qualité des instances académiques internationales et nationales, dans lesquelles elle s’inscrit à présent.

La Démarche et l’assurance de la qualité dans l’enseignement supérieur ont été initiées au niveau européen par le Processus de Bologne dans le but de donner un cadre commun, de favoriser la mobilité et de répondre aux mutations du monde académique.

Dans la lignée de cette démarche, la Suisse a instauré la Loi fédérale sur l’encouragement et la coordination des hautes écoles (LEHE) qui vise à «la qualité et à la compétitivité du domaine suisse des hautes écoles», et qui pose le cadre des exigences faites à la HES-SO en vue d’obtenir l’accréditation institutionnelle.

De par la formalisation, la documentation et l’évaluation de ses pratiques et des ses fonctionnements, dans le but de les améliorer de manière durable et continue, la Haute école de travail social et de la santé – EESP – Lausanne contribue au processus d’accréditation institutionnelle de la HES-SO.

La mise en place de cette démarche permet de garantir durablement la qualité des missions et prestations fondamentales de l’EESP.

Concrètement, l’Unité de formation continue de l’EESP est certifiée Eduqua depuis 2004. Parallèlement, l’EESP a mis en place un concept global de soutien à l’enseignement et aux études selon 4 axes :

  • Soutien à l’enseignement et conseil pédagogique
    Pour soutenir, orienter et proposer des activités pédagogiques au corps professoral.
  • E-learning
    Pour former les nouveaux arrivants à la plateforme Moodle, développer des projets et assurer une veille techno-pédagogique.
  • Evaluation des modules
    Pour déterminer des pistes d’amélioration de la formation.
  • Soutien aux études
    Pour identifier et apporter des solutions adaptées aux difficultés des étudiants et développer des outils de soutien à l’apprentissage.

Enfin, l’EESP étant régie par une Fondation de droit privé, elle répond également à la législation suisse sur la surveillance des fondations et au contrôle ordinaire des fondations. L’EESP dispose notamment d’une analyse globale des risques, d’un système de contrôle interne (SCI) et d’un manuel santé et sécurité au travail (MSST).

Retour en haut